Ne crains pas, car je suis avec toi !

Quand j’ai su la date de mon premier engagement, j’étais troublée et je me suis dit : « enfin, je prononce mes vœux ! ».
Du fait de la crise sanitaire, mon engagement s’est passé dans une simplicité en grande intimité avec la présence de
mes parents, mon père spirituel et mes sœurs.

En effet, la Covid bouscule profondément nos habitudes. Il nous était nécessaire de porter le masque tout au long de la cérémonie. Même si, à cause du virus, mes proches ainsi que mes amis n’ont pas pu y être présents. Leur prière m’a permis de vivre une unité plus étroite.

Effectivement à l’occasion de mon premier engagement, j’ai reçu de nombreux témoignages d’affection – union de prière. J’ai été profondément touchée.

Je suis heureuse d’avoir reçu l’amour immense du Seigneur ainsi que l’affection de mes sœurs et de mon entourage.

Cette affection de mes proches et cet amour du Seigneur me rendent heureuse et me donnent la force à les aimer davantage. Le Seigneur me comble d’un grand amour pour la Congrégation dans laquelle Il m’appelle et les pauvres vers qui Il m’envoie.

En effet, le noviciat est une période de grâce(s), mais aussi d’épreuves. Quand j’ai su mon admission à m’engager, la joie et aussi l’inquiétude d’un poids à l’idée de vivre en tant qu’une sœur de Bon Secours m’habitaient. La peur m’envahissait parfois. Je me suis mise devant le Seigneur pour lui déposer tout cela. Pendant le noviciat, je courais vers le Seigneur et là j’entendais le murmure de sa voix au fond de mon cœur : « Maria n’aie pas peur, je suis avec toi ».

Effectivement, grâce à cette Parole de vie pour moi, je sais que le Seigneur est avec moi et quoi qu’il m’arrive, le Seigneur ne lâchera pas ma main.

Au bout de quelques temps, je pensais que ma vie connaîtrait des changements suite à mon engagement. Je constate qu’elle continue comme avant sans trop de différence.

Cependant, je pense que l’engagement est un autre départ dans ma vie. Avec Lui, je fais ce premier pas dans la vie religieuse. Sur ce chemin, je sais que votre présence affectueuse et vos encouragements fraternels m’accompagnent.

Je rends grâce au Seigneur qui me donne la force pour persévérer sur ce chemin !
Sœur Maria