Notre Dame de Bon Secours

En Avent! | Notre Dame de Bon Secours

Notre spiritualité

En Avent!
Retour

En Avent!

En Avent!

Dans le silence, il vient…

Depuis une semaine, nous avons commencé notre attente. De qui ? De quoi ? L’Avent, ce n’est pas attendre quelque chose. C’est attendre quelqu’un. Nous savons tous, ce qu’est attendre un ami, attendre qu’il vienne et le voir tarder. Nous savons ce qu’est être dans l’anxiété au sujet d’une chose qui peut arriver ou ne pas arriver ou être dans l’attente d’un événement important qui fait battre le cœur quand on nous le rappelle … Veiller dans l’attente du Christ est un sentiment qui ressemble à ceux-là…

L’Avent : un appel à la vigilance. Cette première semaine est placée sous le signe de la vigilance. ‘’Veillez  donc vous ne savez pas quand vient le maître de la maison ‘’. C’est Jésus lui-même qui nous le demande. L’Avent, comme un temps pour réapprendre à vivre en présence du Seigneur, en compagnonnage avec Jésus. L’attention de cette présence à vivre dans les deux mouvements de l’amour… A Dieu par la fidélité à la prière et aux autres : amis, famille, collègues et toute rencontre  avec un cœur disponible et aimant.

L’Avent : un temps de joie où nous faisons mémoire de la manifestation de Dieu dans l’histoire des hommes. Mais célébrer le temps de l’avent est aussi une manière de vivre ‘’l’aujourd’hui de Dieu’’, au-delà du temps et de l’espace. En célébrant chaque année les mêmes événements, nous essayons de creuser chaque fois plus profondément le Mystère, comme une tarière creuse le sol pour en extraire la richesse.

Rester veilleurs. Car le royaume de justice et de paix inauguré  par la venue du Christ  n’est pas réalisé dans sa plénitude. C’est aujourd’hui et chaque jour que  le Seigneur vient si nous l’accueillons dans la foi  pour bâtir ce monde comme Dieu le veut.

Avent, temps de l’ « attente de l’inattendu» Nous essayons de nous tenir prêts à l’inattendude Dieudans la vie du monde, la mienne  et celle des autres.

Sr Nadine Tenace

PRIERE

Seigneur,  apprends-nous à attendre

‘’Dieu, tu as choisi de te faire attendre  tout le temps d’un Avent.

Moi, je n’aime pas attendre parce que je n’ai pas le temps.

Tu le sais bien d’ailleurs, tout est fait pour m’éviter l’attente : les cartes bleues, les libres services, les ventes à crédits et les distributeurs automatiques.

Mais toi, Dieu, tu as choisi de te faire attendre le temps de tout un Avent, parce que Tu as fait de l’attente l’espace de la conversion, le face à face avec ce qui est caché,

Parce que seule l’attente réveille l’attention et que seule l’attention est capable d’aimer.

Tout est  déjà donné dans l’attente et pour Toi, Dieu, attendre c’est déjà prier’’.

 

Jean Debruynne

Extrait de « Ecoute Seigneur ma prière. »

                                                                           

 


Vous aimerez aussi...