Notre Dame de Bon Secours

Sézanne | Notre Dame de Bon Secours

Mission

Sézanne
Retour

Sézanne

Sézanne

Messe d'action de grâce pour la profession temporaire de Sr Thérèse...

La « Fontaine du Vé » bat son plein !

La communauté s’apprête à exprimer sa joie d’entourer Thérèse pour une messe d’action de grâce suite à sa profession temporaire.

Deux années passées ensemble où nous avons essayé de l’accompagner sur le chemin de la vie religieuse du Bon Secours.

Nous avons préparé, décoré la salle, la chapelle et d’ordre pratique, cuisiné. Oui, nous attendons les paroissiens du sézannais pour ce grand événement.

La chapelle se remplit peu à peu (57 personnes – le compteur est juste…) et entre autres :

les prêtres : Denis, Paul, Patrice,

les diacres : Eric, Daniel,

les religieuses du secteur : les sœurs Oblates, les sœurs Passionnistes.

Une belle assemblée très représentative de l’Eglise missionnaire – de l’Eglise en marche.

Sœurs Anna-Maria, Angéla et Marie-Thérèse Dréan sont présentes et confirment notre Congrégation au cœur de ce sézannais. Une présence durable et de proximité qui perdure depuis 1854. Notre Père Millet, lui aussi, et nous en sommes sûres, était là à nos côtés !

Le chant « Jubilez – criez de joie » résonnait dans notre chapelle.

Oui, jubilons !!

Le père Denis, dans son homélie, nous rappelle « que la vie religieuse n’est qu’une histoire d’amour où il n’y a qu’à jeter les yeux sur Jésus aussitôt nous respirerons le parfum de l’Evangile (expression reprise dans les écrits de Sainte Thérèse).

« La vie religieuse est là pour manifester à travers la radicalité des vœux, dans la vie communautaire, le sens de la vie chrétienne, le sens aussi de toute vocation.

« Nous sommes faits pour une Alliance avec Dieu – une relation d’amitié – une relation nuptiale, afin de goûter avec Lui au festin du Royaume ».

Après le spirituel, nous passons à la grande salle pour un apéritif dînatoire avec plein de bulles !! - chacune et chacun peuvent échanger, partager – une vraie communion.

En tant que sœurs de Bon Secours, nous sommes fières d’appartenir à cette paroisse qui a toujours su nous accueillir depuis tant d’années – des amitiés certaines…

Thérèse a reçu, en témoignage de cette amitié, une très belle icône qui agrémentera, sans doute, son futur coin prière aux Trévois ?

Les uns et les autres ont repris les chemins du sézannais, mais personne n’était guère pressé d’interrompre ce moment très fraternel.

Thérèse a vraiment « jubilé » de ce bon moment. Une belle émotion pour elle : l’amitié donnée gratuitement à son égard !

Oui, jubilons ensemble pour sa joie, pour son don radical à la suite de Jésus.

Comme Sainte Thérèse disait : « je ne suis qu’une pâquerette au milieu d’un champ de roses, mais Dieu m’aime. Ayons cette foi toute simple à appliquer au quotidien qui ne nécessite pas de grandes actions, ni de grandes démonstrations ».

C’est cela que nous souhaitons à Thérèse, et pour nous toutes, pour son envoi en mission.

 

« Jubilez, criez de joie, par le Fils et dans l’Esprit, Dieu nous ouvre un avenir !

Jubilez, criez de joie, il nous donne par la foi un amour qui fait grandir »

 

La communauté de Sézanne

***

Une halte spirituelle…. 

La Communauté de Vie Chrétienne (CVX) de Sézanne, dont je suis l’accompagnatrice a pris un temps, une journée du désert.

Ensemble nous sommes partis au Foyer de Charité de Baye pour être encore plus les chercheurs de Dieu qui est présent dans nos vies et dans notre monde.

Le thème de cette journée : « l'Eucharistie ».

Comment est-ce que je suis touchée par Eucharistie ? Qu’est-ce qu'elle apporte dans ma vie ? Comment est-ce que je peux approfondir et mieux vivre la dimension missionnaire de l'Eucharistie ?

Avec ces questions et nos désirs de vivre un temps fort ensemble, nous avons pris le chemin. Le covoiturage fut très sympathique pour mieux vivre une aventure ensemble. 

Notre matinée fut très riche des partages autour de l'expérience de chaque membre, puis est venu le repas tiré du sac : le moment de la fête…

Dans l'après-midi : un temps de prière et l'intervention du père Denis notre curé.

Pour la prière, nous avons fait le choix d'une initiation à la prière avec un tableau.  Sens de l'Eucharistie dans sa vie du prêtre. Aussi il nous a fait un petit enseignement que l'Eucharistie.

Je voudrai vous partager quelques éléments de sa réflexion. 

Le mot « Eucharistie » signifie « action de grâces ». C’est le peuple qui rend grâce au Père, par son Fils, dans l’Esprit pour le don qu’il nous fait de sa Vie.

« L’Eucharistie  est la source et le sommet de toute la vie chrétienne » (Vatican II Constitution sur l’Eglise n° 11)

C’est par l’Eucharistie que nous est donnée la Vie de Dieu, le Pain de la route. Recevoir le Pain de Dieu nous invite à partager notre pain avec nos frères en humanité. L’Eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle. C’est une actualisation de la Pâque et non pas sa répétition ou son simple souvenir. L’Eucharistie, est un rappel de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ. 

L'Eucharistie dans la Bible. 

Dans la Première lettre de saint Paul Apôtre  aux Corinthiens (1 Co 11, 23 - 26)

Frères, moi, Paul, je vous ai transmis ce que j’ai reçu de la tradition qui vient du Seigneur : la nuit même où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. »

Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »

Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez à cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. 

Ces versets rapportent la plus ancienne tradition liturgique pour la célébration du repas du Seigneur. Dans le repas du Seigneur, on fait mémoire du Christ et on annonce sa mort jusqu’à ce qu’il vienne : Paul demande donc que chacun examine sa relation au Seigneur et à vérifier aussi la qualité de la relation entre les membres de la communauté.

La journée a été très riche et nous sommes entrés plein de joie et avec le désir de vivre encore plus profondément notre relation avec le Christ présent dans l'Eucharistie.

Sr Malgosia SOBOTKIEWICZ

***

UN NOËL GUIDE PAR L’ETOILE INATTENDUE !

Nous nous apprêtons à aller à la messe de la nuit de Noël. Il fait froid. Le ciel est étoilé. Nous suivons dans notre cœur l’étoile inattendue qui nous a guidées tout au long de ce temps de l’Avent dans notre quotidien bien ordinaire. 

Pour l’ouverture de cette célébration, les enfants de la catéchèse (les plus âgés ont tout juste 9 ans….) ont mimé : les Annonciations de Marie et de Joseph, la Visitation, la Nativité, et un quatrième tableau pour aujourd’hui. Un récit, s’appuyant sur l’Evangile de saint Luc, a été lu sur fond de musique adapté. Les enfants étaient tout rayonnants. Des vrais acteurs en herbe….

Une très belle réussite pour l’ensemble de l’assemblée bienveillante aux enfants et aux mamans qui ont accompagné et mis en scène ces tableaux évangéliques. 

Le Christ est né ! Les anges exultent par tout l’univers ! Le Christ est né ! Les cieux enfin se sont entrouverts ! Que toute voix s’unisse au plus joyeux chœur ! Le Père nous aime en partageant son bonheur ! NOEL ! NOEL ! NOEL ! CHRETIENS, CHANTONS NOEL ! 

Au retour à la communauté quelques friandises nous attendaient. L’esprit d’enfance nous rejoint. Quelque chose en nous est transfiguré, traversé par la venue de cet Enfant de la crèche, fragile et sans défense. Désormais, notre humanité porte son visage. 

A notre table, une place est soigneusement préparée ! Elle est réservée pour une hôte vivant seule. La solitude lui pèse. « Il n’y avait pas de place pour Marie et Joseph à la salle commune ». Notre hôte fait figure de Jésus accueilli dans cette nuit. Notre étoile est cette personne qui nous ouvre à un autre regard sur le monde, la pauvreté, la précarité d’un monde en souffrance, d’un monde qui « fabrique » des marginaux, des sans voix. Par cette rencontre, la parole a fait renaître cette invitée. N’écrit-elle pas sur un petit carton à notre intention :« Un grand merci de m’avoir reçue à Noël – sincères cordialités ! »

Le Christ est né ! Bergers, jouez de la flûte et louez ! Le Christ est né ! A Bethléem, allez l’adorer ! Que vos agneaux, bêlant, se joignent aux chants ! Qu’en tout l’univers, la joie s’exprime en dansant !

 A Bethléem, les berges ont vu cet Enfant, né dans de pauvres conditions et si, avec eux, nous sortions de nos habitudes, de nos apparences et préjugés de bourgeoises pour un autre regard !! Tout est dans les regards : « Accueil, miséricorde, compassion, bienveillance, mais aussi jugement, critique, condamnation, moquerie et voire des paroles de mort… Le monde est ainsi fait…

Allons donc à la rencontre des mages qui se sont mis en route. C’est déjà la « périphérie » tant aimée de notre pape François. Soif d’une rencontre qui change tout et fait emprunter de nouveaux chemins. 

Pour nous en communauté, nous sommes en chemin déjà entre nous, et  dans nos différents engagements où l’autre est tout autre.

Suivons notre étoile qui brille dans tout ce quotidien qui devient extraordinaire de lumière, d’espérance ! 

Le Christ est né ! Les mages sont arrivés de très loin ! Le Christ est né ! Suivons des yeux l’étoile en chemin ! Par leurs cadeaux précieux ils vont honorer le roi nouveau-né, le fils de Dieu bien-aimé ! NOEL ! NOEL ! NOEL ! CHRETIENS, CHANTONS NOEL !

Sr Martine CHENEVET

 * * *

Envoyées par la congrégation dans le diocèse de Châlons en Champagne, dans cette paroisse du Sézannais, nous voulons contribuer à l’évangélisation par le service de la famille (venir en aide à l’humanité souffrante, compatir, prendre soin, soulager) et par cette présence remédier au dépérissement de l’esprit de Foi et de famille. 

La communauté vit sa mission par le service d’accueil de centre de soins infirmiers Bon Secours et la visite à domicile de personnes seules soignées par l’équipe d’infirmières, par la participation à l’équipe d’aumônerie de l’hôpital de Sézanne, dans l’équipe de pastorale de conduite de la paroisse, à la Halte Répit ( accueil de patients Alzheimer) et dans un SSIAD (service de soins infirmiers à domicile) qui intervient auprès des personnes âgées dépendantes pour des soins corporels sur toute Sud-Ouest marnais.

NOTRE ADRESSE :
Communauté ND de Bon Secours de Troyes
11 Avenue de la Fontaine du Vé
51120 SEZANNE
TEL 03 26 81 05 11

Site du diocèse : www.catholique-chalons-en-champagne.cef.fr


Vous aimerez aussi...