Notre Dame de Bon Secours

Arcis sur Aube | Notre Dame de Bon Secours

Mission

Arcis sur Aube
Retour

Arcis sur Aube

Arcis sur Aube

 

VIDE GRENIER. 

La tradition arcisienne veut que le dimanche le plus près du 14  juillet soit la journée : VIDE GRENIER.

Cette année, 350 exposants se sont installés rue Grassin et sur le mail Notre Dame car la rue Grassin étant devenue les « Champs Elysées d’Arcis, les exposants ne peuvent plus s’installer au centre de la rue vu la nouvelle configuration : verdure, allée piétonne…Ceci dit, certains exposants arrivent la veille au soir, dorment dans leur camion : premières difficultés  dans le choix des emplacements. Au retour de la Messe le samedi soir, nous ne pouvions plus rentrer chez nous… Après discussion, nous avons aussitôt délimité notre emplacement.

Le dimanche matin dès 5h30, nous installons notre « bazar » sur le trottoir, dans la cour et dans une pièce. A peine installé,  les antiquaires, les brocanteurs nous envahissent, à l’affût de belles pièces. Après ce sont les chineurs qui arpentent les allées avec de grands sacs et petit à petit les promeneurs du dimanche. Notre chiffre d’affaires s’est fait dans la matinée. Il faut beaucoup d’attention pour être à l’écoute de ce que chacun recherche, faire aussi l’article… !  Bref c’est un lieu de rencontres, d’échanges (surtout l’après- midi), d’entraide. Des personnes sont venues nous aider du matin au soir. Même le prêtre de la paroisse a donné sa part pour le rangement.

Le soir, c’est la réunion autour d’une table bien achalandée, ce qui permet de se relaxer, d’échanger sur des sujets forts intéressants, de faire le point sur la journée. Nous remercions les amis, les sœurs d’autres communautés du Bon Secours qui nous ont aidées fraternellement soit en participant activement à la journée soit en nous donnant des objets. Nous vous disons : A l’année prochaine. Votre participation sera la bienvenue. MERCI.

Sr Michèle MARTIN

* * *

ARCIS, LIEU DE FONDATION DE LA CONGREGATION. 

Elle fait sienne la visée missionnaire de l’Église diocésaine et du projet pastoral paroissial qui est celui de : « Permettre aux communautés locale de communiquer sa vie à ses membres et à la communauté humaine dont elle fait partie pour un mieux vivre ensemble ».

Fidèle à ces orientations, la communauté réalise sa mission par l’accueil et l’écoute de toute personne qui confie sa souffrance « du cœur et du corps » et qui demande un soutien par la prière. 

La communauté est ouverte pour la célébration de l’Eucharistie trois fois par semaine, pour les groupes de catéchèse, les groupes de chrétiens retraités, le groupe de chants, l'aide à la catéchèse.

Site du diocèse : www.catholique-troyes.cef.fr


Vous aimerez aussi...