Notre Dame de Bon Secours

Témoignage de Sr Thérèse | Notre Dame de Bon Secours

Actu / Infos

Témoignage de Sr Thérèse
Retour

Témoignage de Sr Thérèse

Témoignage de Sr Thérèse

De culture chrétienne, je me suis sentie interpelée dans ma foi. Je me suis posé cette question: comment pouvais-je donner ma vie entière à Jésus ? Et cette question reste toujours au fond de mon cœur.

Je me souviens de la première fois où j’ai entendu parler des sœurs de Bon Secours. La rencontre de sœur Nadine et de sœur Benedetta à l’Eglise St Nizier m’a interpellée. J’ai demandé au prêtre de quelle Congrégation elles étaient. Il m’a répondu que ces deux sœurs étaient de la même Congrégation: Notre Dame de Bon Secours de Troyes. A partir de là, quelque chose a éveillé ma curiosité.

Plus tard, j’ai désiré connaître les Sœurs de Bon Secours. J’ai attendu l’occasion. Je suis venue à la Chapelle des sœurs pour les obsèques et pour les Jubilés. En ce temps-là, je ne connaissais pas d’autres sœurs et je suis restée derrière. Après la Messe, je suis sortie tout de suite de la Chapelle.

Ensuite, un prêtre m’a encouragée à rencontrer les Sœurs. J’ai pris un rendez-vous pour faire connaissance de la communauté des Trévois tout d’abord. Puis j’ai rencontré d’autres sœurs et la sœur Supérieure Générale, Sœur Anna-Maria qui m’a proposé d’essayer de rendre service à domicile.

J’ai d’abord été accueillie dans une famille pour accompagner leur grand-mère en tant qu’auxiliaire de vie. Cette proposition m’a fait peur, j’ai eu peur, peur de tout. Car jamais j’avais été jour et nuit au milieu de gens que je ne connaissais pas en plus. J’ai imaginé toutes sortes de choses embarrassantes... Face à tout cela, je me posais des questions: suis-je capable de faire ce service? Ne suis-je pas courageuse? J’ai tourné en rond. Un jour, je suis tombée tout juste sur la Parole: “Ne crains pas, je suis avec toi!”Alors cette parole m’a réveillée et je suis partie en paix confiante dans le Seigneur.

En tout, j’ai accompagné la fin de vie de deux dames. Avec elles, je suis entrée dans une relation humaine plus profonde. J’éprouvais de la compassion face à leurs souffrances physiques ou morales. Par cette activité, j’ai fait connaissance de la Congrégation et la Parole “J’étais malade et vous m’avez visité “ a été révélation. Parole fondatrice de la Congrégation qui a été révélée au Bon Père. De plus en plus, je découvre que ce travail me convient beaucoup. Cette expérience m’a apportée des belles perspectives pour l’avenir, par la patience, l’écoute et les efforts. De plus, je suis très fière de ce service parce qu’il ressemble à la mission des premières sœurs de Bon Secours.

Voici quelques lignes retraçant mon appel au Bon Secours.

Je rends grâce au Seigneur. Suivre Jésus et Le servir dans les plus faibles, les malades, les personnes d’âges, ayant un handicap.
Jésus est un chemin de liberté et de joie. Que le Nom du Seigneur soit béni maintenant et toujours dans nos vies.

Sr Thérèse NGUYEN


Vous aimerez aussi...