Notre Dame de Bon Secours

Bénédiction de la nouvelle chapelle | Notre Dame de Bon Secours

Actu / Infos

Bénédiction de la nouvelle chapelle
Retour

Bénédiction de la nouvelle chapelle

Bénédiction de la nouvelle chapelle

Bénédiction de la nouvelle chapelle à la Maison-mère 

Pour vous parler de la nouvelle chapelle j’ai dû demander l’aide de Sr Michèle qui a participé au suivi de travaux depuis près de 2 ans avec les divers corps de métiers. Elle est aussi une de celles qui connait le mieux tout l’historique de la maison.

Voilà, la nouvelle chapelle a pris corps dans l’ancienne buanderie de la Maison Mère c’est à dire là où il y avait toute l’installation des machines à laver, la calandre etc…

Cette pièce donnait sur le jardin mais aussi sur la rue de la Planche Clément, entrée actuelle de la Maison Mère. Par un sas on accède à la chapelle de l’entrée et par un autre, du jardin. Si vous vous souvenez, il y avait des « corbeaux » pièces de métal en saille sur le parement des murs, nous les avons laissés, ce qui donne un certain cachet. Le sol fait de dalles de pierre a été refait à l’identique.

Avant de continuer la description, nous tenons à vous signaler que nous avons été conseillées par le père Dominique Roy (recteur de la Cathédrale de Troyes et délégué de la commission diocésaine d’art sacré).

Vu le contexte de la pièce et de l’immeuble, nous avons opté pour un autel en pierre, avec un monogramme représentant notre Croix gravée sur le devant de l’autel qui est en forme de cube. La pierre d’autel est celle qui était sur l’autel (situé à la grande chapelle) sur lequel le Père Millet a dit sa messe pendant 37 ans.

Au-dessus, un tableau du peintre Jean KIRAS représente la crucifixion. Ce Christ inspire la sérénité, la paix et annonce la Résurrection. L’ensemble de ce tableau  est lumineux.

Le tabernacle a été creusé dans le mur (à l’emplacement des escaliers en pierre), la porte a été faite par le même artiste avec un éclairage interne ce qui sert de lampe de sanctuaire.

La Vierge est celle qui était dans les escaliers du «  grand quartier » Elle est en pierre également.

L’ambon en pierre est assez imposant, en dehors de l’emplacement de l’autel, ce qui est significatif, lieu de la Parole – distinct de l’autel, table de la Cène. 

Autres caractéristiques qui montrent que la chapelle garde des marques du Bon secours : le chemin de Croix en couleurs provenant de la maison de Bougival, a été installé. A pris place également la tapisserie de Ste Mâthis (patronne de Troyes) qui était sur le devant de l’autel du Père Millet. Quant aux vitraux, ils sont l’œuvre de Mme Flavie Vincent-Petit. Les chaises sont celles de la chapelle de Lyon, le siège du célébrant vient de la chambre du Père Millet.

Jean Kiras, artiste troyen

Après cette description architecturale, je vais vous dire quelques mots sur la célébration de la bénédiction de la chapelle le 25 mars (date choisie, anniversaire de la fondation) nous étions une cinquantaine de personnes dont les architectes, Mr Kiras, les sœurs de BS, le personnel de la maison mère et des sœurs de différentes congrégations de la ville. Au début de la cérémonie, Sr Anna Maria a fait l’historique de la chapelle. La messe était célébrée par Mgr Stenger, le père Jérome Berthier chargé de la vie consacrée et le père Dominique Roy. Après la cérémonie, tout le monde était invité à un verre d’amitié dans la salle de la communauté au 1er étage, ancienne repasserie. Le moment était fort agréable, service offert : coupes de champagne, jus de fruits, petits fours sucrés et salés. Les échanges allaient « bon train » dans la simplicité et tout le monde était prêt à revenir pour le pot avec les entrepreneurs et les architectes programmé le mardi 19 mars.

Maintenant à vous de découvrir notre nouvelle chapelle indiquée par deux anges !

Sr Carmela HAN


Vous aimerez aussi...