Notre Dame de Bon Secours

A la communauté de Rome, les 100 ans de Sr Maria Ilda | Notre Dame de Bon Secours

Actu / Infos

A la communauté de Rome, les 100 ans de Sr Maria Ilda
Retour

A la communauté de Rome, les 100 ans de Sr Maria Ilda

A la communauté de Rome, les 100 ans de Sr Maria Ilda

Sr Maria Ilda, centenaire!

La Communauté de Rome fête les 100 ans de soeur Maria Ilda, en correspondance du centenaire de l’apparition de N.D. de Fatima 1917-2017.

C’est donc la Belle Vierge Pèlerine qui est venue à la Communauté pour accueillir les nombreux amis qui étaient présents à via degli Artisti ce jour-là, avec nous. Une concélébration magnifique présidée par Monseigneur Antonio Panfili, responsable de la Vie Consacrée et plusieurs prêtres, amis de notre maison. Les sœurs étudiantes ont animé le moment de l’offertoire avec la danse et les chants religieux dans leur langue d’origine.

Nous avons vécu un beau moment de communion dans notre Communauté, avec beaucoup d’émotion, expression de l’interculturalité que vit la Congrégation des Sœurs de Bon Secours dans le rapport avec des sœurs étudiantes.

Après la messe, elles ont animé aussi, avec la représentation d’une petite pièce très amusante la rencontre imaginaire entre Sœur Marie Ilda et les trois pastoureaux de Fatima…

Une fête magnifique pour tout le monde qui, ce jour-là, était avec nous et qui garde encore le souvenir de la fête et chaque fois nous demande à quand la prochaine qui fera cent ans…

Sr Marie-Ange

* * *

HOMMAGE A SŒUR JEANNE LUCIE

Une vie consacrée à Dieu pour soigner les malades, prendre soin de l’humanité souffrante, compatir, soulager puis à son tour, porter la croix de la maladie.

Sr Jeanne Lucie nous a quittées le 5 novembre 2017. Née en 1932 en Italie, elle entre dans la Congrégation en mai 1951. Après la profession temporaire le 24 mai 1954, elle est envoyée à Turin où elle restera jusqu’à mai 1960. Puis elle est envoyée à Chaumont en juin 1960 et quitte ce lieu en mai 1965. A Moulin, de juin 1965 à novembre 1978, avec son « permis infirmier d’exercer » elle peut soigner les malades. A Monaco, de 1978 à 1991, là encore elle se donne pour la mission confiée, mais sa santé commence à être défaillante.

Le personnel soignant de la Maison Santa Marinella à Rome où elle est restée 7 ans ainsi que ceux et celles qui l’ont connue et entourée nous disent ceci :

« Sœur Jeanne Lucie était une personne exemplaire, c’était un ange pour nous. Elle rayonnait de bonté. Elle a beaucoup souffert de ne pas pouvoir s’exprimer mais elle disait sa gratitude par un geste, une poignée de main. »

Elle a été soignée par un personnel compétent et plein d’attention jusqu’à la fin.

Elle été surtout entourée et portée par la communauté de Rome et plus particulièrement par Sr Marie Angela d’une manière exceptionnelle. Rien ne lui a manqué et pendant des jours et des semaines avant son départ, Sr Marie Angela est restée auprès d’elle et a veillé jusqu’à ce dernier « à-Dieu. »

Ainsi, après cette vie remplie de joies et de peines, elle a rejoint la foule nombreuse des Sœurs du Bon Secours, témoins doux et forts, passionnées de Dieu qu’elles ont aimé et servi dans leurs frères. Puisse-t-elle intercéder pour nous afin que nous restions fidèles à notre vocation de religieuses, de Sœurs de Bon Secours, fidèles au charisme de notre Fondateur et audacieuses pour l’actualiser, pour la plus grande gloire de Dieu et notre joie !

Sr Nadine TENACE 

* * *

Sœur Anne Hélène, A DIEU…

Ce 11 juillet à 7 heures, Sr Anne Hélène était toute prête pour aller à la messe. Elle n’est pas venue  comme à son habitude, Sr Gemma l’a trouvée assise dans son fauteuil, les mains ouvertes comme en offrande, préparée pour le grand voyage à la rencontre de son Seigneur.

Sr Anne Hélène est née à Tunis, en Tunisie le 2 février 1928. Elle rentre en 1949 au Bon Secours, fait profession en 1952. Cette même année, elle est envoyée à la Communauté de Rome où elle y restera jusqu’à son départ vers Dieu.

A Rome, elle est responsable des jeunes en recherche (le juvénat).

En 1966, elle est responsable de la « Protection de la jeune fille » : mission voulue et encouragée par l’Eglise. Le Cardinal Poletti dit l’importance morale et religieuse de cette œuvre.

« Contre la violence qui désagrège, qui divise qui met des barrières, l’unique remède est celui de la solidarité, de l’amitié, de l’aide fraternelle. Voir ce qu’il y a de bon dans la vie nous engage à donner notre contribution afin que  la bonté l’emporte sur les forces qui divisent… » Chaque jour de 13h à 16h, Sr Anne Hélène accueille  entre 80 à  90  jeunes travailleuses pour un temps de détente, de repos, de partage, de soutien, par l’écoute et le dialogue. Les pères jésuites de Civiltà Cotttolica assurent un accompagnement spirituel et les célébrations des messes.

Elle reçoit une formation universitaire théologique, liturgique, de traducteur de langue française, et de catéchiste professionnelle. Toute cette formation, Sr Anne Hélène a bien su la mettre au service de la mission qui lui a été confiée.

Sr Marie Ange évoque cette belle et grande figure d’une sœur de Bon Secours.

« Après 63 ans de présence dans la communauté de Rome, notre chère Sr Anne Hélène nous a laissés à l’improviste, elle l’a fait sur la pointe des pieds à sa manière,  délicate, discrète, toujours préoccupée pour ne pas déranger.

Sa longue présence dans notre maison laisse un grand vide pour nous mais aussi pour tous ceux et celles qui la connaissent. En témoigne la grande participation de toutes les personnes  peinées et émues présentes aux obsèques.

Toujours animée d’une grande générosité et d’un profond esprit religieux,  Sr Anne Hélène a accompagné et suivi pendant un demi- siècle, des centaines de jeunes travailleuses qu’elle appelait affectueusement « le mie ragazze », «mes jeunes », en portant à son niveau leurs problèmes, les réconfortant dans les difficultés, mais partageant leur joie dans les réussites.

Catéchiste enthousiaste et infatigable, elle a œuvré dans diverses paroisses, entre autres St Andrea delle Fratte, S.S Apostoli, St Giacomo. Elle a préparé des centaines de jeunes et adultes aux sacrements  pour la Communion, la Confirmation, le mariage, les baptêmes qui, souvent, ont été célébrés dans la chapelle de la communauté. Cette chapelle qu’elle a tant aimée et dont elle prenait soin aves les autres sœurs, responsable plus spécialement de l’animation des célébrations, en accompagnant à l’orgue les chants.

Toujours prête à écouter, elle accueillait quiconque avec le sourire, elle transmettait une sérénité à ceux qui la rencontraient. Sa vie et son exemple ont été le meilleur témoignage de l’amour de Dieu pour le prochain, et de la joie que donne le choix de consacrer sa vie au Christ.  Maintenant nous avons une amie dans le Ciel, qui intercèdera pour nous auprès du Seigneur, nous garderons pour toujours son doux souvenir. »

Merci Sr Anne Hélène pour celle que vous avez été, pour les vôtres, pour nous, pour « vos jeunes », pour la communauté de Rome, pour la Congrégation, pour l’Eglise.

Les soeurs de Rome

* * *

Les grandes priorités de l’Église locale sont la famille, les jeunes, la Caritas.

La paroisse fait sienne cette visée missionnaire.

Étant sanctuaire marial, elle est plus attentive à l’accueil, la proposition de la vie sacramentelle, réconciliation, accompagnement spirituel, formation.

L’objectif missionnaire de la communauté rejoint ces orientations : contribuer à l’évangélisation en venant en aide aux membres souffrants du Christ et en se mettant au service des familles, en s’efforçant de vivre l’attitude du Christ serviteur et compatissant.

La mission de la communauté se vit par le soin des malades (à domicile et à la permanence), l’accueil des personnes, groupes venant de toutes conditions sociales et religieuses, l’accueil des religieuses étudiantes, l’accueil et l’écoute des personnes travaillant dans les commerces des alentours, la participation à la préparation à la vie sacramentelle en collaboration avec la paroisse, le soutien aux sortants de prison, la collaboration avec diverses associations pour venir en aide aux plus démunis, la collaboration et l’entraide avec des communautés religieuses apostoliques et contemplatives.

Site du diocèse: www.vicariatusurbis.org


Vous aimerez aussi...